TEMOIGNAGES CLIENTS : Mid-South Transplant Foundation, Inc. Validation et mise en routine du C3d

Pour tous les laboratoires d'histocompatibilité, les tests de cytotoxicité dépendante du complément (CDC) s'avèrent longs et fastidieux lors de l'évaluation des efforts nécessaires pour le contrôle qualité des réactifs, la préparation des plateaux et la réalisation des tests d'aptitude. La Mid-South Transplant Foundation (MSTF) est une organisation privée à but non lucratif d'approvisionnement en organes et un laboratoire HLA, desservant les hôpitaux du Tennessee, de l'Arkansas et du Mississippi.

En 2012 et 2014, les centres de transplantation au service de MSTF doivent évaluer les tests C1q. En 2015, MSTF a réalisé une étude de validation entre C1q et C3d avec des résultats acceptables entre les deux tests. Brett D. Loehmann, CHS et l'équipe de MSTF ont par la suite décidé d'utiliser le test de détection Immucor LIFECODES® C3d à des fins cliniques.

La voie classique est le mode d'activation du complément le plus largement compris et commence par la liaison de la partie C1q du complexe C1 à la partie Fc des anticorps capturés par les antigènes à la surface des cellules. L'un des produits en aval de la cascade est le C4d qui se fixe de manière covalente près du site d'activation et constitue ainsi un bon marqueur pour la détection du rejet induit par les anticorps (AMR). C3d est formé à la fin de la cascade et démontre que la cascade est terminée.

De plus, étant donné que C3d est en aval de C4d, si C3d est formé, le dépôt de C4d est le plus susceptible de s'être produit, soutenant la décision de MSTF d'utiliser le test C3d. Suite à une validation simple et directe, le MSTF a commencé à stratifier les anticorps en IgG+/C3d+ et IgG+/C3d- lors de la communication des résultats aux centres de transplantation. Actuellement, deux centres de transplantation avec qui le le MSTF travaille, utilisent le test C3d pour les attributions finales d'anticorps. Les médecins et les chirurgiens qui travaillent en étroite collaboration avec MSTF ont appris à faire confiance aux résultats du test C3d, de sorte que les anticorps IgG+/C3d+ sont automatiquement jugés inacceptables dans UNET. Ils prévoyaient que cela augmenterait l'accès de leurs patients aux possibilités de transplantation potentielles. À ce jour, ils ont transplanté avec succès 9 patients porteurs d'anticorps IgG+/C3d- qui auraient auparavant été classés comme inacceptables. Ces patients n'ont pas formé d'anticorps spécifiques du donneur après la transplantation et aucun dysfonctionnement du greffon ou perte de greffon n'a été observé. Pour ces candidats à la transplantation sensibilisés au HLA, l'identification des anticorps fixant le complément C3d et de ceux qui ne le sont pas, a fourni une voie vers la transplantation.

« Nous pensons que le kit de détection LIFECODES C3d est le meilleur indicateur de fixation du complément qui est actuellement sur le marché. Nous connaissions déjà le test d'antigène unique LIFECODES et le logiciel MATCH IT ! , donc la mise en place du test de Detection du C3d a été facile.
– Brett Loehmann, responsable/superviseur du laboratoire d'histocompatibilité

Voir au-delà des limites

  • Transfuser
  • Transplant
  • Transformer une vie
Immucor

5 Isnor Drive, Dartmouth. NS, Canada B3B 1M1

Appel 800.565.0653 ou 902.468.3992

Fax 902.468.3599

E-mail [email protected]